-1 C
Zaragoza
-4.4 C
Huesca
-6 C
Teruel
30 enero 2023

L’Aragon assume la présidence du GECT Pyrénées Pyrénées Pyrénées GECT Pyrénées

Le gouvernement d’Aragon assume la présidence du GECT Pyrénées Pyrénées pour une période de deux ans. Le ministre de l’Aménagement du territoire, de la Mobilité et du Logement, José Luis Soro, succède au Français Michel Pelieu, président du Conseil départemental des Hautes-Pyrénées. Le changement de présidence a été approuvé lors de la célébration de l’assemblée du GECT dans la salle Hermanos Bayeu du bâtiment Pignatelli, à Saragosse. L’objectif du GECT est de faire progresser et d’approfondir la coopération par des relations d’échange et la mise en œuvre de projets communs pour leur développement mutuel et l’amélioration de la cohésion territoriale, économique et sociale de ce territoire transfrontalier.

Lors de cette réunion, un bilan a été dressé des enjeux développés par les quatre vice-présidences qui composent le GECT en 2022 et les projets prévus pour 2023 ont été validés. En outre, le budget pour 2023 a été approuvé. Il sera doté de 3,2 millions d’euros et servira à donner une continuité aux travaux de développement de la zone transfrontalière. Le gouvernement d’Aragon contribue à ce budget à hauteur de près de 970 000 euros. La majeure partie des dépenses est destinée aux actions d’entretien des passages transfrontaliers du Portalet et de Bielsa Aragnouet.

Les activités promues cette année comprennent le développement de huit micro-projets qui incluent des actions culturelles, sociales, sportives, éducatives et touristiques.

Ils sont promus par des associations, des mairies, des départements et des clubs des deux côtés des Pyrénées et mobilisent un total de 200 000 euros avec leurs actions. Ils ont commencé à la mi-2022 et se termineront en novembre 2023. Il s’agit de projets financés par des fonds européens dans le cadre du reste du POCTEFA 2007-2013.

Ces projets sont :

1. Contrebandier. Un sentier transfrontalier chargé d’histoire.

2. Cirque à dos

3. Canfranc Memoire. La mémoire collective du chemin de fer de Canfranc

4. ABCS Aragón Béarn Candanchú Somport (ski de fond)

5. Carnaval’Ec. Carnaval en Común

6. Paysages des Pyrénées. Formation de l’art du paysage. Vues croisées

7. PIR BTT. Tour de VTT des Grandes Pyrénées.

8. PYRENEARTE/ARTEPYR. Action de découvrir et de penser les Pyrénées à travers la création artistique.

Vice-présidence des infrastructures et de la mobilité (gouvernement d’Aragon)

La vice-présidence comprend la gestion de l’espace Portalet et des travaux d’entretien hivernal ainsi que la gestion du tunnel Bielsa Aragnouet. En outre, des actions sont développées pour rechercher des solutions basées sur la nature pour faire face aux risques naturels. Ces actions s’inscrivent dans le cadre du projet PHUSICOS et des recherches sont menées à Artouste et à Santa Elena.

Après l’achèvement de l’étude pour la mise en œuvre d’une véloroute transfrontalière dans le cadre du GECT, les premières actions ont déjà été planifiées. Un total de 160 000 euros sera investi en 2023 pour la mise en œuvre d’actions et d’études dans trois projets. D’une part, un appel d’offres sera lancé pour l’évaluation technique de l’itinéraire entre Saragosse et Jaca, qui sera utilisé pour la mise en œuvre d’un futur itinéraire EuroVelo en Aragon.

D’autre part, un réseau de pistes cyclables sera créé entre Jaca et Canfranc. Dans le cas de Jaca – Villanúa, des études seront réalisées pour adapter deux jonctions avec la route, deux passerelles et certains tronçons de voie. Dans le tronçon entre Villanúa et Canfranc, l’itinéraire alternatif le plus sûr sera étudié.

Enfin, un itinéraire transfrontalier accessible sera conçu avec des transports publics équipés de supports à vélos.

Vice-présidence pour le développement territorial (DPH)

Parmi les actions menées cette année, le 3ème Congrès de la Gastronomie des Pyrénées se distingue. Ce congrès s’est tenu à Tarbes et a permis de valoriser les produits du terroir, les écoles hôtelières et le rôle des chefs.

Par ailleurs, comme l’a expliqué le président du DPH, Miguel Gracia, les travaux se sont poursuivis sur l’Agenda culturel transfrontalier, qui sera lancé en 2023. La contribution du DPH au budget du GECT pour 2023 est de 113 939,86 euros.

Des travaux sont également en cours pour la présentation de projets dans le cadre du programme européen POCTEFA afin d’inclure des projets qui servent à promouvoir les Pyrénées centrales comme une destination différenciée par sa gastronomie et les produits agroalimentaires qui y sont produits. Le budget disponible pour ce projet est d’environ 2,5 millions d’euros.

Tourisme (Hautes Pyrénées)

Le président des Hautes-Pyrénées, Michel Pelieu, a montré sa confiance dans le travail que José Luis Soro, le nouveau président, effectuera pour poursuivre le travail de collaboration transfrontalière.

En ce qui concerne la réouverture totale du tunnel Bielsa-Aragonouet, il a souligné qu’il faut encore continuer à travailler pour convaincre le ministère français et obtenir la réouverture du tunnel 24 heures sur 24. Concernant l’importance du GECT, il a souligné qu’il s’agit d’un outil très utile pour obtenir des fonds européens. Il a expliqué qu’il est complexe de travailler avec plusieurs administrations, mais que dans ce cas, il travaille dans un climat très favorable.

Innovation et transition (Pyrénées Atlantiques)

Clemént Servat, conseiller départemental d’Oloron – Sainte Marie, a également pris la parole, expliquant qu’en 2023, la mise en place d’un PPA pour améliorer la sécurité dans la pratique du canyoning se poursuivra. Cette application fournira des informations en direct sur le niveau d’eau dans les canyons. Actuellement, il existe des dispositifs dans 12 canyons en Aragon et 4 dans les Pyrénées Atlantiques.

Enfin, il a souligné que la vice-présidence de l’innovation est très transversale de sorte qu’elle travaille avec le reste pour la mise en œuvre des différents projets.

À propos du GECT Pyrénées Pyrénées Pyrénées Pyrénées

Le GECT Pyrénées a été créé fin 2020 dans la ville française de Sant Lary. Ce groupement européen de coopération territoriale regroupe l’ancien GECT Espace Portalet, le consortium du tunnel Bielsa-Aragnouet et le GECT HP-HP. Un seul organe de décision a ainsi été constitué dans le but de créer une stratégie unique au cœur des Pyrénées.

Comme l’a souligné José Luis Soro, “cette stratégie permettra d’aborder des projets de développement plus ambitieux au niveau européen, d’optimiser les ressources et d’être plus opérationnel”.

Le nouveau GECT a différents domaines d’intervention tels que :

– Infrastructures et mobilité transfrontalières, dont la vice-présidence est gérée par le gouvernement d’Aragon.

– Développement territorial, géré par le Conseil provincial de Huesca pour promouvoir le développement local dans les zones de montagne.

– Le tourisme, dont l’objectif est de promouvoir les Pyrénées comme destination touristique à l’échelle internationale, géré par le département des Hautes-Pyrénées.

– Innovation et Transition pour gérer la transition technologique, climatique, économique et sociale et est géré par le département des Pyrénées Atlantiques.

 

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

ARTICLES CONNEXES

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x