8 C
Zaragoza
5 C
Huesca
0.6 C
Teruel
23 abril 2024

Ehang 216: L’avenir du transport aérien urbain

L’AAV est développé par le développeur chinois d’avions autonomes Ehang, qui a conclu un partenariat avec le fabricant autrichien de systèmes aéronautiques FACC en novembre 2018 pour la production en série de l’appareil.

L’Ehang 216 sera présenté au public pour la première fois lors du festival 4Gamechangers à Vienne, en Autriche, en avril 2019.

Les applications de l’avion Ehang 216 comprennent le transport public, le tourisme et les visites touristiques, l’évacuation/assistance médicale et la logistique court-courrier.

Détails du développement de l’Ehang 216

L’avion Ehang 216 a été développé sur la base de son prédécesseur, l’Ehang 184. Des vols de démonstration du 216 ont été effectués au Qatar et aux Pays-Bas en 2018, tandis que le processus de certification est actuellement en cours. L’avion devrait entrer en production de série en 2020.

FACC et Ehang ont pour objectif de produire jusqu’à 300 avions en Autriche d’ici 2020 et jusqu’à 3 000 taxis aériens d’ici 2025. La société prévoit également de lancer une production locale en Amérique du Nord et en Asie.

Conception et caractéristiques de l’Ehang 216

L’Ehang 216 AAV est un avion autopropulsé à basse altitude et à hautes performances, construit à partir de composites de carbone et de métaux afin d’atteindre le rapport résistance/poids requis.

L’avion mesure 5,61 m de long, 1,76 m de haut et son poids à vide est de 360 kg. L’avion peut transporter des charges utiles allant jusqu’à 260 kg.

L’Ehang 216 est doté d’une petite cabine aérodynamique qui peut accueillir jusqu’à deux passagers avec suffisamment d’espace pour les jambes et les bagages. Le fuselage est soutenu par un train d’atterrissage rigide à patins, qui offre une garde au sol suffisante aux rotors.

Le fuselage est équipé de quatre jambes de force en forme de V qui s’écartent de manière équidistante, laissant un espace pour l’entrée et la sortie des passagers. Il est équipé d’un feu de roulage/atterrissage à l’avant.

L’AAV est équipé de deux portes papillon à charnière supérieure qui occupent moins d’espace et donnent une forme aérodynamique à l’appareil. La cabine est climatisée, équipée d’un accès à Internet et d’un intérieur bien aménagé.

Systèmes de commande de vol

L’avion est capable de voler de manière totalement autonome grâce à un système de commande de vol embarqué avancé, un système de navigation intelligent et un système de positionnement global (GPS).

“Un système visuel informatisé est installé dans l’avion pour assurer un décollage et un atterrissage verticaux précis.
Ehang entend collaborer avec les autorités aéronautiques locales pour mettre en place un centre de commande et de contrôle intelligent afin de fournir un plan de vol fiable à l’avion. Les paramètres du système peuvent être contrôlés à partir du centre de commande et de contrôle.

La trajectoire de l’avion, les paramètres de vol critiques et les options en vol sont affichés sur la tablette du passager.

L’AAV est équipé d’un système complet de secours et de sécurité en cas de défaillance du système.

Détails de la puissance et des performances de l’Ehang 216 AAV

L’Ehang 216 AAV est propulsé par 16 moteurs électriques reliés à 16 hélices bipales coaxiales.

Le moteur électrique à bord de l’aéronef permet une vitesse de croisière de 130km/h. L’autonomie minimale de l’appareil est de 30 minutes, tandis que l’autonomie maximale est de 35 km.

Un système de vision par ordinateur est installé dans l’avion pour assurer un décollage et un atterrissage verticaux précis. L’avion suit une trajectoire en U inversé, ce qui réduit la nécessité de manœuvres excessives.

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x