10.8 C
Zaragoza
10 C
Huesca
6.6 C
Teruel
11 noviembre 2022

Le département de l’économie, de la planification et de l’emploi d’Aragon disposera d’un budget de 149 640 021,53 euros en 2022

Le ministère de l’Économie, du Plan et de l’Emploi disposera d’un budget de 149.640 021,53 euros en 2022, soit 6,19 % de plus (8,73 millions d’euros) que pour l’exercice en cours. La majeure partie de cette somme sera consacrée à l’amélioration de l’employabilité des travailleurs aragonais et à la promotion du recrutement et du placement par l’intermédiaire de l’Institut aragonais de l’emploi (INAEM), dont le budget a été porté à plus de 124 millions d’euros (5,06 % de plus). La ministre régionale Marta Gastón a expliqué les détails de ces comptes ce mardi devant la commission des finances, des budgets et de l’administration publique des Cortes de Aragón, où elle a souligné l’importance pour l’économie de l’approbation du budget “en temps et en forme”, qui apporte “stabilité et confiance, la meilleure recette pour la croissance”.

“Même avec des données positives, l’emploi reste la priorité du ministère. Le budget de l’INAEM augmente de 5,06 % pour relever le défi du plein emploi en 2024”, a souligné M. Gastón, qui a insisté sur l’importance de “la connaissance et de la formation en tant que piliers de l’amélioration de l’emploi”. Dans ce sens, la ministre régionale de l’Économie a signalé que le département qu’elle dirige va allouer environ 50 millions d’euros à ce domaine, tant à travers l’INAEM et son Centre de technologies avancées, que les programmes de spécialisation promus en collaboration avec l’École d’organisation industrielle, les différentes chaires avec l’Université de Saragosse et les nouveaux appels à la formation en matière d’égalité, de promotion de la santé au travail et de prévention des risques professionnels.

Ces dernières nouvelles lignes, auxquelles Gastón a fait référence, permettront aux entreprises d’offrir des formations en matière d’égalité afin de sensibiliser leurs travailleurs dans ce domaine, de favoriser l’accès aux postes de direction pour leurs travailleuses et de faciliter la conciliation ; ainsi que de promouvoir la santé au travail et d’encourager la prévention des risques professionnels chez les indépendants.

Dans le budget de l’INAEM pour 2022 – qui comprend 11 millions d’euros provenant du mécanisme de relance et de résilience (MRR), dans le cadre des Fonds européens de nouvelle génération – le montant alloué tant à la formation des chômeurs et des travailleurs salariés (+4,94%) qu’aux actions de promotion de l’emploi (+18,30%) augmente par rapport à cette année, ce qui stimule le recrutement et renforce l’attention portée aux groupes les plus vulnérables.

Parmi les politiques actives d’emploi incluses dans le budget de l’INAEM, des initiatives innovantes se distinguent, comme le programme Pro Digital, inclus dans l’actuel Plan aragonais pour l’amélioration de l’employabilité des jeunes (PAMEJ), qui disposera d’un budget de 5 millions d’euros et qui promouvra la formation numérique et encouragera le recrutement de qualité et l’entrepreneuriat dans ce domaine parmi les Aragonais jusqu’à 35 ans.

Incitations à l’investissement

Parmi les défis du département, outre l’objectif d’atteindre le “plein emploi”, figure une plus grande disponibilité de terrains industriels pour faciliter l’arrivée de nouveaux projets d’entreprises qui, comme l’a souligné M. Gastón, sont “générateurs d’emploi, de richesse et de véritables moteurs” de développement. Dans ce domaine, la ministre régionale de l’Économie, de la Planification et de l’Emploi a déclaré qu’il existe ” de bonnes attentes avec des noms et des prénoms ” qui, espère-t-elle, se concrétiseront bientôt et seront rendues publiques, et elle a également souligné l’importance de la stabilité et du bon fonctionnement du dialogue social dans notre Communauté autonome pour l’arrivée de nouveaux investissements.

Pour soutenir les nouveaux investissements et promouvoir la compétitivité et l’activité des entreprises, et par conséquent aussi l’emploi, le Département de l’Économie, de la Planification et de l’Emploi allouera 6,3 millions d’euros au paiement d’aides directes à des projets de R&D dans des secteurs stratégiques et complétera les incitations régionales pour l’arrivée de nouveaux investissements sur notre territoire par un nouvel appel à ce type de subventions de 2,5 millions d’euros. En outre, elle continuera à soutenir l’internationalisation de notre tissu d’entreprises par le biais d’Aragón Exterior (entreprise publique pour laquelle elle augmentera sa contribution à 1,1 million d’euros) et des accords de collaboration avec CEOE et CEPYME ; et elle renforcera le soutien au financement des PME indépendantes et des entités de l’économie sociale par le biais d’AVALIA et de SODIAR, y compris un nouveau fonds spécifique pour les jeunes entreprises innovantes.

Pour la promotion des coopératives sur notre territoire, une nouvelle ligne d’aide sera dotée de 165 000 euros et, comme les années précédentes, il y a également un appel à candidatures pour subventionner l’aménagement de logements pour les travailleurs temporaires dans les exploitations agricoles et le montant à allouer au Fonds spécial de la deuxième chance pour financer les dépenses découlant de l’assistance technique pour l’étude des possibilités de viabilisation de l’activité économique ou l’étude de l’insolvabilité et la formalisation de la documentation nécessaire à la médiation extrajudiciaire des indépendants sera maintenu.

Le développement et la mise en œuvre de la plateforme de l’entrepreneuriat se poursuivront également l’année prochaine, avec 84 480 € pour le contrat pluriannuel, qui a déjà été attribué et devrait commencer en 2021 afin de pouvoir être achevé à la fin de 2022.

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x