25.5 C
Zaragoza
25 C
Huesca
18.2 C
Teruel
16 septiembre 2022

aimez-vous la musique en direct ? Le meilleur programme musical en octobre est celui de Saragosse (Espagne)

Toquinho, Zahara, Macy Gray, Goodspeed You Black Emperor !, Madeleine Peyroux, Angelus Apatrida, Santoral ou Les Conches Velasques se produiront lors des festivités locales à Saragosse.

La scène du Jardín de Invierno deviendra une fois de plus l’un des principaux lieux du programme des Fiestas del Pilar. Elle le fera avec un programme de 14 propositions musicales où la qualité, la diversité et les artistes aragonais primeront. Ainsi, du 10 au 15 octobre, entre autres, le kaléidoscope musical, avec des genres pour tous les goûts, comprendra Toquinho, Zahara, Macy Gray, Goodspeed You Black Emperor !, Madeleine Peyroux, Angelus Apatrida, Santoral et Les Conches Velasques. En outre, afin de faciliter l’accès à la musique pour tous les publics, l’entrée aux deux premiers soirs sera gratuite jusqu’à ce que la capacité maximale soit atteinte et le reste des concerts aura des prix populaires, allant de 10 à 20 euros.

Le lieu, situé dans le Parque Grande José Antonio Labordeta, ouvrira ses portes le lundi 10 octobre avec un concert de luxe : Godspeed You Black Emperor ! Les Canadiens, l’un des grands représentants de ce que l’on appelle le post-rock, se rendront pour la première fois à Saragosse et l’entrée sera gratuite. Sans aucun doute, un concert appelé à être presque historique. Le groupe s’est fait un nom depuis plus de deux décennies grâce à une sobriété et une excellence instrumentale uniques en leur genre. Des albums comme “F#A#∞” et “Lift your skinny fists like antennas to heaven” sont de véritables classiques du genre pour lesquels le temps n’a pas passé. La journée s’achèvera avec le célèbre guitariste Tashi Dorji et le groupe de Saragosse Les Conches Velasques, qui évolue entre le rock de style mudéjar et la musique populaire sans peuple, contemporaine et universelle.

La nuit du mardi 11 octobre, également en entrée libre, verra défiler le rock le plus dur et le plus agité du moment : Angelus Apatrida et le groupe de Saragosse, Darmage y Nuestroctubre. Formé il y a plus de 20 ans, Angelus Apatrida a plus que mérité sa réputation de grand du thrash metal moderne. L’un des rares groupes espagnols à jouir d’une reconnaissance internationale soutenue, depuis leur irruption sur la scène avec leur premier album “Evil unleashed” en 2000. Darmage est l’un des meilleurs représentants du métal aragonais depuis 2010. “Testigos” et “Sin rostro” sont leurs derniers singles, avec lesquels ils n’ont pas baissé la garde. Nuestroctubre a un temps similaire et la même pertinence. “Desde el cristal” et “El incendio” sont leurs derniers titres puissants.

Madeleine Peyroux est devenue l’une des meilleures voix féminines du jazz et sera la grande attraction du mercredi 12 octobre. La chanteuse et compositrice américaine se distingue par son incroyable voix, mais surtout par le fait qu’elle donne à ses chansons et à celles des autres (Leonard Cohen, Serge Gainsbourg et Johnny Mercer, entre autres) une certaine touche personnelle, qui les fait résonner et résonner beaucoup plus profondément. La soirée sera ouverte par Gancho Drom, qui vient de sortir son troisième album, “Liliput”. Leurs clins d’œil à Django Reinhardt et au swing manouche sont toujours présents, mais leurs nouvelles chansons, sérieuses ou moqueuses, presque toutes en français, se tournent de plus en plus vers d’autres rythmes et couleurs, comme la bossa nova, le funk et la rumba.

Zahara a toujours été une artiste agitée. Après avoir interprété avec succès son dernier album en direct pendant près d’un an, elle a maintenant complètement refait son spectacle, le transformant en spectacle électronique. Mais pour son nouveau spectacle, que l’on pourra apprécier le jeudi 13 octobre, elle sera également accompagnée de ses fidèles Martí Perarnau IV, Manuel Cabezalí et des danseuses Olga Suárez et Paulina Coelho. Cette liberté dans le son et les textes est également la marque de fabrique de Santoral (Elvira L. Vallés et Alberto Solobra). Avec l’idée de fonder une nouvelle religion dans laquelle la musique est un dieu, ils ont donné naissance à un projet inclassable qu’ils appellent eux-mêmes la pop surréaliste.

L’auteur-compositeur-interprète éclectique et actrice Macy Gray se produira le vendredi 14 octobre pour la première fois à Saragosse avec un nouvel album inspiré, “The Reset”, et en tête de son propre groupe, The California Jet Club. L’Américaine s’est toujours distinguée par sa voix puissante et son mélange novateur de soul, de blues et de hip-hop. Lux Naturans présentera également son œuvre : “Cien años”, avec laquelle ils se rapprochent de plus en plus des textures électroniques et des chansons pleines de contrastes.

Le cycle sera clôturé le samedi 15 octobre par le chanteur et guitariste brésilien Antônio Pecci Filho “Toquinho”, qui fêtera ses 50 ans de carrière musicale en tant que compositeur, guitariste et interprète du tropicalismo et de la bossa nova. Toquinho a récemment remporté le dernier Latin Grammy du meilleur album instrumental avec Yamandu Costa. Le même soir, la chanteuse de Saragosse Marta Domingo et le pianiste cubain Humberto Ríos interpréteront leurs propres chansons, ainsi que quelques classiques du répertoire hispanique, sans oublier les références à plusieurs des poètes qui ont le plus ardemment chanté leur terre et le monde rural : Miguel Hernández, Federico García Lorca et Antonio Machado, entre autres.

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x