23 C
Zaragoza
23.4 C
Huesca
18.1 C
Teruel
13 septiembre 2022

Ce qu’il faut attendre du festival de Saraqusta pour sa deuxième édition

Audiovisuel, culture et histoire aux tables rondes

La mairie de Saragosse, promotrice de l’événement par le biais de Zaragoza Cultural et avec le soutien du gouvernement d’Aragon et du conseil provincial de Saragosse en tant que partenaires institutionnels, vise à positionner la ville comme une référence dans le secteur audiovisuel international tout en ouvrant au public le secteur audiovisuel, la diffusion de l’histoire et la promotion de la culture avec le festival de cinéma Saraqusta.

L’adjointe au maire de Saragosse, Sara Fernández, a remercié “les efforts déployés par les organisateurs pour mettre sur pied une deuxième édition du festival en un temps record, en maintenant la grande qualité des projections et un très haut niveau de participation du secteur audiovisuel”. En effet, M. Fernández a rappelé la “stratégie municipale visant à faire de Saragosse une ville de cinéma”, ainsi que les différentes étapes franchies ces deux dernières années dans ce domaine. Par ailleurs, la conseillère municipale de la culture et de la projection extérieure a également invité les citoyens ” à profiter et à vivre le festival de cinéma Saraqusta, car ils sont une partie indispensable du succès et du progrès de ce projet ” qui a été accueilli avec enthousiasme en 2021 et qui, cette année, vient ” s’établir dans le calendrier culturel de Saragosse et se faire une place définitive parmi les événements cinématographiques nationaux “.

De même, la vice-déléguée à la culture de la Diputación Foral de Zaragoza, Ros Cihuelo, a souligné que “comment pourrait-il en être autrement, un festival comme celui-ci, qui combine la promotion de l’audiovisuel et de la culture autour de l’Histoire, bénéficie du soutien de la Diputación Foral de Zaragoza, depuis laquelle nous encourageons et soutenons toutes sortes d’initiatives audiovisuelles avec des subventions et des prix qui, cette année, totalisent un demi-million d’euros”.

C’est pourquoi, afin de promouvoir le secteur et de l’ouvrir au public, dans le cadre du festival, des tables rondes quotidiennes ont été programmées à 12h00, en accès libre jusqu’à épuisement de la capacité, au cours desquelles l’histoire et la culture liées au secteur audiovisuel seront abordées par des professionnels du secteur. La première aura lieu le lundi 25 sous le titre “Enseigner l’histoire par l’audiovisuel”. Elle sera animée par le professeur Pilar Rivero et verra la participation d’experts en histoire de l’Université de Saragosse : Ricardo Ibars, Enrique Vallespín et Sergio Sánchez.

“Depuis que nous avons conçu ce festival, il était clair pour nous que le jury devait être diversifié afin de combiner la discipline de la production audiovisuelle avec la vision académique de l’histoire et de la culture. Nous avons donc des cinéastes, des historiens, des critiques, des actrices… C’est une très bonne fusion pour évaluer le potentiel des longs métrages et des documentaires qui concourront dans cette deuxième édition”, a déclaré José Ángel Delgado, directeur du festival du film de Saraqusta.

Le mardi 26, “Série pour l’histoire” aura lieu, avec un accent particulier sur “Cuéntame cómo pasó”, par la réalisatrice Isabel Soria ; Jacobo Delgado, scénariste principal de “Cuéntame” ; Borja Gálvez, responsable des contenus de RTVE, et l’acteur William Miller. Le mercredi 27, la table ronde se transformera en atelier fermé pour les jeunes étudiants autour du court-métrage ” Perceval “, avec son réalisateur Pablo Aragües, et le jeudi 28, ce sera le tour d’une table ronde sur la création aragonaise, avec des représentants d’Aragón Televisión, du Cluster audiovisuel d’Aragón, de la Commission du film d’Aragón et des figures clés du cinéma aragonais. La dernière table ronde aura lieu le vendredi 29 et comprendra une rencontre avec l’équipe du film “Born King”, dont le réalisateur Agustí Villaronga, à l’occasion de la projection du film lors de la clôture du festival.

Carbonell, amigo” et “Nacido Rey” ouvriront et clôtureront le festival.

Le festival du film de Saraqusta commencera son activité le dimanche 24 avril à 20h30 avec une cérémonie d’ouverture au cinéma Cervantes présentée par le maître de cérémonie Luis Cebrián, où sera projeté le documentaire “Carbonell, amigo”, sur l’auteur-compositeur-interprète et journaliste Joaquín Carbonell de Teruel. Un regard sur l’histoire récente de l’Espagne et de l’Aragon écrit, réalisé et produit par la cinéaste Sonia Llera en coproduction avec le Studio Du Cardelin. Le film documente également l’hommage que Gabriel Sopeña, Joan Manuel Serrat, Javier Ruibal, Mª José Hernández, Loquillo, Carmen París et de nombreux autres musiciens ont rendu à l’artiste lors d’un concert mémorable le 21 septembre 2021 à l’Auditorio de Zaragoza.

Le gala de clôture, présenté par la journaliste Blanca Escorihuela, aura lieu au cinéma Cervantes le samedi 30 avril à 19h30. Les prix de cette deuxième édition seront décernés et les gagnants seront annoncés au préalable le matin (12h00) lors d’une conférence de presse au Musée du Théâtre romain de Césarauguste. La cérémonie de clôture accueillera les lauréats du prix Saraqusta 2022, Nadia de Santiago, Agustí Villaronga et Andrés Vicente Gómez, et comprendra la projection du film “Born King” de Villaronga, qui raconte l’histoire de Faisal, le jeune fils du premier roi d’Arabie saoudite, qui, à l’âge de 13 ans, est envoyé en mission diplomatique en Angleterre.

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x