18.4 C
Zaragoza
19 C
Huesca
15.3 C
Teruel
16 octubre 2021

Bodegas Tempore, 20 ans de leadership dans la production de vins biologiques

Les vins de Bodegas Tempore, l’entreprise familiale située à Lécera (Comarca de Belchite), continuent de récolter des prix en Espagne et à l’étranger en reconnaissance de son engagement envers l’élaboration du produit sans l’utilisation d’herbicides, de pesticides ou d’engrais.

L’actuelle gérante de Bodegas Tempore, qui en est à sa vingtième année d’activité, est la quatrième génération de vignerons. Son actuelle directrice, Paula Yago, est, comme elle le dit, “fille, sœur et petite-fille de vignerons”. Elle l’explique avec fierté, la même fierté avec laquelle elle rappelle que l’objectif de l’entreprise est “de montrer avec ses vins l’essence et la personnalité de chacun des cépages qu’elle utilise”. C’est peut-être pour cela que, pour donner de l’importance à l’essence, ils ont opté dès le début pour la production biologique, qui se passe de pesticides ou d’engrais artificiels et opte pour le naturel. Ce n’était pas une décision commerciale, comme l’explique Paula : “C’est une philosophie de vie, une façon de comprendre les choses que nous avions claire depuis le début. Si vous n’y croyez pas, vous ne le vendrez pas”.

Elle raconte qu’avant de créer la cave, intégrée à l’IGP Bajo Aragón, son père apportait déjà les raisins qu’il récoltait à la coopérative vinicole, mais au milieu des années 1990, il a appris l’existence des politiques européennes d’aide à l’agriculture biologique et a décidé de faire partie d’une façon de travailler la terre qui réduit l’impact environnemental. “C’est pourquoi Bodegas Tempore est né en tant que production biologique à cent pour cent. Pendant de nombreuses années, nous avons été uniques dans ce domaine en Aragon, bien que ces quatre ou cinq dernières années, d’autres caves nous aient rejoints”, explique-t-il.

Pour recevoir le label “biologique”, qui garantit également qu’il est plus sain, le vin doit avoir été élaboré de manière durable et en utilisant uniquement des produits d’origine naturelle pour le soin et le développement de la vigne, et sans stimuler artificiellement la croissance de la plante. Une idée qui peut sembler simple, mais qui demande beaucoup de travail et d’efforts, que Paula Yago résume comme suit : “Ce que nous faisons, c’est de cultiver des raisins biologiques en apportant du fumier et en travaillant la vigne avec des produits naturels comme le soufre et le cuivre. Ce que nous essayons de faire, c’est de recréer les écosystèmes que l’agriculture traditionnelle a détruits pendant de nombreuses années avec des pesticides, et de revenir au fait que dans nos vignobles il y a des coccinelles ou des vers”.

Une demande croissante de produits biologiques

Bodegas Tempore cultive 115 hectares de vignobles et récolte entre 500 000 et 650 000 kilos de raisins par an, ce qui se traduit par une production d’environ un demi-million de bouteilles par an. La grande majorité d’entre elles, 90 %, sont consommées dans d’autres pays, plus d’une trentaine, où la demande de produits biologiques est beaucoup plus forte qu’en Espagne : “Comme nous sommes un pays producteur de vin et que cela fait partie de notre culture, nous le mettions sur la table sans lui donner aucune sorte de valeur, il n’était pas considéré comme une valeur ajoutée que le vin soit un produit biologique”, explique Paula.

Une tendance qui, heureusement, est en train de changer et c’est pourquoi de plus en plus d’exploitations viticoles se lancent dans la production biologique. Cette augmentation de la concurrence n’inquiète pas Bodegas Tempore, au contraire : “Le consommateur va se tourner vers le bio, et ceux qui recherchent la qualité l’ont bien compris. Plus il y a de concurrence, plus le secteur est sain”.

La cave produit environ 5 000 kilos de raisin par hectare, une moyenne basse par rapport au reste de l’Espagne, mais qui, selon la directrice, permet de contrôler la qualité du fruit : “Un vin de qualité se fait dans le vignoble, et l’agriculture biologique ne cherche pas la surproduction, mais le respect de la plante et de la terre pour qu’il y ait une production stable”. Cette affection, associée à une terre avec de nombreuses heures de soleil et de chaleur, et peu de pluie, produit des vins que Paula Yago définit comme suit : ” Ils sont tous monocépage, ils veulent montrer les racines et la personnalité de chacune des variétés que nous utilisons (Grenache, Tempranillo et le Grenache blanc qu’ils ont récupéré des vieilles vignes). Ils se caractérisent par une bonne couche de couleur, des arômes très floraux et un bon mélange de fruit et de bois, mais toujours avec le fruit prédominant sur le bois”.

Ce sont des qualités qui ont été appréciées par les jurys de différents pays qui, chaque année, récompensent les vins de Bodegas Tempore. Une chose qui, comme le reconnaît Yago, a apporté un soutien très important à leur façon de faire et constitue un grand argument commercial lorsqu’ils se présentent aux acheteurs internationaux.

Chez Bodegas Tempore, on connaît l’importance du territoire pour la production d’un bon vin, c’est pourquoi on ne se contente pas de prendre soin de la terre, mais aussi de la zone dans laquelle on opère. Lécera est une ville de 800 habitants qui, comme tant d’autres, est menacée par le dépeuplement. Le départ des jeunes pose un problème aux entreprises qui y sont implantées lorsqu’il s’agit de trouver des talents : “En général, nous avons des problèmes pour recruter du personnel -explique Paul- non seulement qualifié, car il est également difficile de trouver un conducteur de tracteur, des personnes pour la taille…”. C’est pourquoi la cave a participé à l’initiative “Erasmus rural”, en invitant des jeunes de l’extérieur à faire des stages chez eux : “Nous voulions dynamiser notre service marketing, car nous l’avions externalisé. C’est une réussite : nous avons fait la sélection, la personne a fait son stage et est restée travailler avec nous”. Un pas de plus pour garantir l’avenir d’un territoire qui a fait de l’entreprise une référence en matière de viticulture biologique et qui fait connaître le nom de Lécera dans le monde entier.

Connaissez en profondeur la région de Belchite avec Go Aragón.

Routes pour connaître les meilleurs vins d’Aragon

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x