6.1 C
Zaragoza
2.8 C
Huesca
4.9 C
Teruel
3 diciembre 2022

Les touristes français reviennent à Saragosse

Après un an et demi de pandémie, le tourisme dans la capitale aragonaise a connu une embellie cet été. Si l’on est encore loin des chiffres de 2019, année où tous les records ont été battus, la tendance à la hausse n’a cessé de croître depuis que la fin de l’état d’alerte a été décrétée en mai, et avec elle les restrictions à la mobilité, jusqu’à atteindre son plus haut sommet en août.

C’est ce que confirment les données recueillies dans les offices du tourisme de Saragosse, qui indiquent que du 1er juin au 31 août, 52 892 demandes ont été enregistrées, dont 80 % ont été faites par des touristes espagnols, qui sont à l’origine de la reprise.

Le séjour moyen des visiteurs se situe entre deux et trois jours. De même, depuis le mois de juillet, 1 727 de ces visiteurs ont participé à des itinéraires avec des informateurs touristiques et il y a eu d’autres visites guidées à la Basílica del Pilar, La Seo ou la Real Maestranza avec un total de 3.518 participants.

Une autre des propositions les plus populaires sont les visites que l’on peut voir depuis le Mirador de las Cuatro Culturas del Torreón de la Zuda, qui ont été suivies par 4.373 personnes. Au total, 15 897 personnes ont emprunté le bus touristique, qui a dû renforcer son service le 13 août, le megabus et le bus de nuit.

Ces chiffres sont trois fois supérieurs à ceux de 2020, année marquée par la pandémie où seuls 13 661 ont été enregistrés, même s’ils sont encore inférieurs de 39 % à ceux de 2019 (86 011). Pour le directeur de Saragosse Tourisme, Conrado Molina, la ville a enregistré une “augmentation significative” au cours de cet été où les bureaux ont traité jusqu’à mille demandes par jour pendant la deuxième et la troisième semaine d’août et où le service de bus touristique a dû être renforcé. “Nous sommes très satisfaits car, bien qu’encore loin des autres années, les chiffres des touristes nationaux sont très proches de ceux du passé, puisqu’ils se situent à 81% de ceux enregistrés en 2019”, a-t-il indiqué.

“Saragosse est une destination surprenante, entre autres parce que nous disposons d’un merveilleux patrimoine artistique, d’une gastronomie à un coût très raisonnable par rapport à d’autres destinations nationales, avec un rapport qualité-prix très élevé” Conrado Molina

Dans un contexte où la mobilité internationale a souffert en raison de la pandémie, les demandes nationales n’ont pas cessé de croître jusqu’à être proches de celles enregistrées en 2019.

En fait, ils représentaient 81% des cas enregistrés cette année-là. Du 1er juin au 31 août, on en a dénombré 42 337, contre 52 381 en 2019. Les touristes de Catalogne sont en tête de liste avec 19%, suivis par la Communauté de Madrid (17%), Saragosse (14%), Valence (13%) et l’Andalousie (9%). La France arrive en cinquième position et représente la moitié des touristes internationaux arrivant dans la capitale aragonaise, avec 46%. Loin derrière se trouvent l’Italie (6 %), la Belgique (5 %), les États-Unis (5 %) et le Mexique (4 %).

Pour l’instant, comme partout dans le monde, aucun signe de reprise des touristes chinois, qui avant la pandémie avaient même réussi à dépasser les Français, décuplant leur présence ces dernières années. Les chiffres de 2019 servent d’exemple, puisque plus de 46 000 Chinois ont visité Saragosse entre janvier et août 2019, selon l’Institut national des statistiques. Si l’on considère l’évolution par semaines, l’arrivée de touristes dans la ville a atteint son plus haut niveau dans la semaine du 16 au 22 août, où 7 352 entrées ont été enregistrées dans les offices.

Le séjour moyen des visiteurs était de deux à trois jours et le motif des demandes était lié, dans 87 % des cas, au patrimoine artistique et à l’offre culturelle de la ville. Les informations générales sur Saragosse représentaient 23% et les services touristiques 16%.

Plus de 3 500 personnes ont participé aux visites guidées.

L’offre de Saragosse Tourisme a été très bien accueillie par ceux qui sont venus connaître la ville. Depuis juillet, des itinéraires ont été organisés avec les informateurs touristiques, auxquels ont participé 1 727 personnes. D’autres visites guidées ont également eu lieu à la Basilique del Pilar, à la Seo del Salvador ou à la Real Maestranza, avec un total de 3 518 participants. Les vues que l’on peut contempler depuis le Mirador de las Cuatro Culturas del Torreón de la Zuda ont été l’une des propositions les plus populaires, dont 4 373 citoyens ont pu profiter jusqu’à présent.

En outre, en raison de la demande de bus touristique, le conseil municipal a renforcé le service avec un véhicule supplémentaire à partir du 13 août. Au total, 15 897 personnes ont voyagé dans la ville à bord du bus touristique, du megabus ou du bus de nuit. Avec ces chiffres, le directeur de Saragosse Tourisme, Conrado Molina, a dressé le bilan de la campagne d’été et de l’effort réalisé au cours des mois précédents pour concevoir une offre touristique qui a su conquérir le visiteur national après quelques mois au cours desquels le secteur a été fortement affecté par la crise sanitaire.

“Saragosse est une destination surprenante, entre autres parce que nous disposons d’un merveilleux patrimoine artistique, d’une gastronomie à un coût très raisonnable par rapport à d’autres destinations nationales, avec un rapport qualité-prix très élevé”, a déclaré M. Molina, qui a ajouté que la capitale aragonaise poursuivra son redressement, car ses citoyens “sont ses meilleurs ambassadeurs”.

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x