3.9 C
Zaragoza
1.4 C
Huesca
3.3 C
Teruel
3 diciembre 2022

Suivez les traces du célèbre chevalier de la légende médiévale El Cid le long des différentes routes aragonaises qui reflètent son héritage

Entre mythe et réalité, la figure d'El Cid a inspiré de nombreuses légendes et est le protagoniste de divers passages historiques... et aussi de plusieurs routes reliant Burgos et Valence et passant par l'Aragon. A pied, en moto, en vélo ? nous vous invitons à suivre le Camino del Cid Rodrigo Díaz de Vivar et à découvrir son héritage.

Il était un important chevalier et chef militaire médiéval, au service de différents rois et seigneurs. Ses nombreux exploits sont relatés dans le célèbre Cantar del Mío Cid, et inspirent le Camino del Cid, une série d’itinéraires que l’on peut suivre en voiture, en moto, en vélo de route, en VTT ou simplement à pied. Ils traversent huit provinces de notre pays, dont deux en Aragon, Saragosse et Teruel, qui sont celles dont nous voulons vous parler.

Itinéraire 1 : Borderlands (véhicule à moteur, cyclotourisme, VTT et randonnée)

Entre 254 et 282 kilomètres, selon la façon dont vous le faites.

Vestiges de châteaux islamiques à Calatayud, dans la province de Saragosse. (Photo : caminodelcid.org)

Cette route commence à Atienza, à Guadalajara, et se termine dans la ville d’Ateca, à Saragosse, en passant par Soria. Il s’inspire de la route empruntée par El Cid après avoir été banni par le roi Alfonso VI, jusqu’au siège de la ville d’Alcocer, très proche d’Ateca.

La route passe par de nombreux châteaux, comme ceux d’Atienza, Medinaceli, Monreal de Ariza et Calatayud, témoins de l’importance militaire de ces territoires il y a onze siècles. Il traverse également cinq zones naturelles protégées: le ravin de la rivière Dulce, les landes de Maranchón et Layna et les savanes et rives de la rivière Jalón.

Comme les autres itinéraires, si vous décidez de faire celui-ci à pied, sachez que le Camino del Cid n’est pas aussi fréquenté que, par exemple, le Camino de Santiago. C’est pourquoi vous ne rencontrerez peut-être pas beaucoup de randonneurs. Profitez de l’occasion pour réfléchir et, surtout, pour apprécier les vastes et magnifiques paysages que vous traverserez. En outre, chaque fois que vous approchez d’un village, nous vous recommandons de vous rendre dans un bar ou une auberge pour discuter avec les habitants. Cela rendra l’expérience beaucoup plus enrichissante.

Itinéraire 2 : Les trois taifas (véhicule à moteur, cyclotourisme, VTT et randonnée)

Entre 297 et 312 kilomètres

Rues de Daroca dans la province de Saragosse. (Photo : caminodelcid.org)

Cette route passe par les taifas de Saragosse, Tolède et Albarracín, et commence là où se termine la précédente: aux portes de Calatayud, où El Cid a chassé les généraux musulmans qui fuyaient la bataille après la conquête d’Alcocer. A présent, sa légende est connue dans tous les territoires, ce qui, avec sa grande armée, lui permet de se déplacer librement à travers eux.

Les points de repère les plus importants de cette route sont El Poyo del Cid, à Teruel, Molina de Aragón, à Guadalajara, Albarracín, à Teruel, et Cella, une ville de Teruel où, comme le rapporte le Cantar, Rodrigo Díaz de Vivar a rassemblé tous les hommes qui voulaient l’accompagner pour conquérir Valence.

Vous visiterez quatre importants complexes médiévaux fortifiés: Calatayud, avec son important patrimoine mudéjar, Daroca, Molina de Aragón et son imposant château et, enfin, Albarracín, l’un des plus beaux villages d’Espagne.

Paysage de pins à Oirhuela del Tremedal. (Photo : caminodelcid.org)

Si vous décidez de le parcourir à vélo, sachez que cet itinéraire comporte trois “routes singulières”, des tronçons qui se distinguent par leur valeur paysagère, historique ou artistique: la route entre Villafeliche et Murero, celle entre Ventosa et Torete et celle entre Orihuela del Tremedal et Bronchales.

Itinéraire 3 : La conquête de Valence (véhicule à moteur, cyclotourisme, VTT et randonnée)

Entre 202 et 251 kilomètres

 

Teruel et son architecture mudéjar font partie de la Route d’El Cid.

Depuis Cella, le Cid part à la reconquête de Valence, en passant par des lieux comme Teruel, Mora de Rubielos, Rubielos de Mora, Segorbe et Sagunto, jusqu’à atteindre la capitale du Turia.

Axée sur la partie aragonaise de l’itinéraire, cette route traverse des villes dotées d’un important patrimoine culturel et artistique. L’architecture mudéjar de la ville de Teruel, avec ses tours et sa cathédrale, ou la beauté architecturale des palais de Mora et Rubielos méritent une halte dans votre voyage. Rodrigo Díaz de Vivar lui-même vous pardonnera sûrement ce détour plus que justifié puisqu’il vous attend à Valence.

Itinéraire 4 : Anneau de Gallocanta (véhicule à moteur, cyclotourisme, VTT et randonnée)

Entre 49 et 78 kilomètres

Lagune Gallocanta à Saragosse. (Photo : caminodelcid.org)

Cet itinéraire circulaire commence et se termine à Daroca, le village où El Cid a campé pendant plusieurs jours à la fin du XIe siècle. Il fait également le tour de la lagune de Galllocanta, l’un des plus grands lacs salés d’Europe occidentale. Si vos pas vous mènent ici entre décembre et février, vous pourrez observer les milliers de grues qui y résident jusqu’à ce qu’elles poursuivent leur migration.

Itinéraire 5 : Anneau de Montalbán (véhicules à moteur et cyclotourisme)

145 kilomètres

Paysage de la rivière Martín à Montalbán (Teruel). (Photo : caminodelcid.org)

L’un des camps les plus importants du Campeador se trouvait dans ce qui est aujourd’hui El Poyo del Cid, une ville très proche du début et de la fin de cette route, qui vous fera découvrir des châteaux médiévaux et de petits villages charmants, comme La Hoz de la Vieja ou Montalbán. Elle commence et se termine à Calamocha, l’un des meilleurs endroits pour déguster le jambon de Teruel, alors ne manquez pas l’occasion.

Itinéraire 6 : Anneau du Maestrazgo (véhicules à moteur et cyclotourisme)

244 kilomètres

Rubielos de Mora. (lospueblosmasbonitosdeespana.org/)

Le massif du Maestrazgo avait une valeur stratégique importante à l’époque d’El Cid, en raison de son relief accidenté et de sa situation entre les royaumes islamiques de Lérida et de Saragosse et le comté de Barcelone. L’épicentre de cet anneau se trouve à Onda, une ville dont le château a été conquis par Rodrigo Díaz de Vivar, selon le Cantar.

L’itinéraire traverse une vaste zone naturelle et cinq espaces protégés, ainsi que de nombreux villages déclarés sites historico-artistiques, tels que Rubielos de Mora, Linares de Mora, Mosqueruela ou Iglesuela del Cid.

Itinéraire 7 : Anneau de Morella (tourisme motorisé et cyclotourisme)

104 kilomètres

Tour à Cantavieja (Teruel). (Photo : caminodelcid.org)

De nombreuses villes situées le long de cette route ont été le théâtre d’attaques et de batailles menées par El Cid. Des sièges et des assauts grâce auxquels il approvisionnait son armée en nourriture. Dans cette région, il a également livré l’une des batailles qui ont le plus contribué à sa légende, au cours de laquelle il a vaincu les hôtes d’Al-Múndir, commandés par Berenguer II de Barcelone.

Cet anneau est particulièrement populaire auprès des motocyclistes, grâce à la beauté des paysages naturels de la région du Maestrazgo de Teruel. Elle traverse également de beaux villages tels que La Iglesuela del Cid, Cantavieja, Mirambel et Morella.

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

ARTICLES CONNEXES

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x