17 C
Zaragoza
15.6 C
Huesca
13.2 C
Teruel
10 diciembre 2023

La Lonja accueille l’exposition “Je suis Goya. Le Saragosse que j’ai habité, 1746-1775”

Francisco de Goya revient à La Lonja avec l’exposition “Je suis Goya. Le Saragosse où j’ai vécu, 1746-1775”, organisée par la mairie de Saragosse, la Fondation Ibercaja et l’Académie royale des beaux-arts de San Luis, en collaboration avec la Real Sociedad Económica Aragonesa de Amigos del País et le musée Goya, que vous pouvez visiter à partir d’aujourd’hui 30 mars (anniversaire de la naissance de Goya) et jusqu’au 25 juin.

Saragosse est la ville où Goya a vécu ses 29 premières années, où il s’est formé en tant que personne et en tant qu’artiste, et cette exposition vise à rapprocher le visiteur de la figure de l’artiste aragonais le plus universel. Pour ce faire, elle montre les espaces urbains dans lesquels l’artiste a vécu, ses maisons, l’importance de sa relation avec son grand-père à Fuendetodos (lieu de sa naissance), les grands événements qu’il a vécus dans une ville éclairée, ses loisirs, ainsi que les Aragonais qu’il a rencontrés, des citadins aux bourgeois et aux nobles qu’il a dépeints, le tout accompagné de documents d’archives qui expliquent la vie du peintre à Saragosse.

“Je suis Goya” n’est pas une exposition classique d’œuvres de Goya, bien qu’il y ait des œuvres très importantes provenant de différents musées et collections privées, comme le portrait à cheval de l’Infante María Teresa de Vallabriga, de la Galerie des Offices de Florence, l’autoportrait de 1824 conservé au Musée national du Prado ou le portrait de Josefa Bayeu de Saragosse, de la collection Abelló.

De même, 13 œuvres de Francisco de Goya, notamment El retrato de Félix de Azara, Marianito et onze gravures des séries Caprichos, Tauromaquia et Desastres de la Guerra, ont voyagé du musée Goya à La Lonja pour faire partie de cette grande exposition.

Il convient également de souligner qu’il existe des œuvres qui n’ont jamais été exposées à Saragosse, mais qui sont fondamentales pour comprendre la période comprise entre 1746 et 1775, lorsque Goya se rendit à Madrid avec sa famille. Cette section comprend deux importants portraits au crayon inédits, fruit des dernières recherches sur l’œuvre de Goya.

Dans l’exposition, dont le commissaire est Domingo Buesa, les visiteurs pourront voir l’unique dessin que Goya a fait de son épouse Josefa Bayeu, née à Saragosse et à laquelle la ville a récemment dédié l’un de ses Géants.

L’exposition présente également des phrases tirées des lettres de Goya à son ami, le Saragossan Martín Zapater, qui sont fondamentales pour comprendre son amour pour sa patrie, Saragosse. En outre, en clin d’œil à la modernité de Goya, les moyens audiovisuels les plus avant-gardistes seront utilisés pour retrouver sa figure, une manière virtuelle de connaître le peintre génial.

L’exposition sera ouverte du mardi au samedi de 10 h à 14 h et de 17 h à 21 h, et les dimanches et jours fériés de 10 h à 14 h 30.

Le service culturel de la mairie a préparé des visites éducatives pour les écoliers, les familles et le grand public, qui commenceront après Pâques.

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x