6.1 C
Zaragoza
2.8 C
Huesca
4.9 C
Teruel
3 diciembre 2022

10 choses qui vous étonneront sur le château de Loarre (Huesca. Espagne)

Il y a beaucoup de légendes et de mystères qui circulent autour du château de Loarre. Dans cet article, nous allons vous parler de certains d'entre eux.

L’Aragon possède un nombre infini de châteaux en raison de son histoire. Aujourd’hui, nous allons vous raconter quelques-uns des secrets du château le mieux conservé d’Europe. Loarre est sans aucun doute un de nos joyaux dans le patrimoine de la province, l’endroit est déjà en soi un mur contre d’éventuelles attaques, à mille mètres d’altitude c’est un nid d’aigle.

“Loarre est le prototype des châteaux d’Espagne” a déclaré dans une interview Luis Zueco, auteur du roman “El Castillo” (Ediciones B), qui détaille comment la construction de cet imposant château a été réalisée il y a mille ans.

Il ne s’agit pas d’un palais ou d’un château comme les châteaux de la Loire ou du Rhin, les châteaux d’Espagne sont des forteresses et cela se voit dans leur structure et leur disposition, des forteresses conçues pour abriter une garnison, et conçues pour la guerre, pour défendre un territoire, dans ce cas il fait partie de la ligne défensive avec Pampelune.

Château de Loarre
Château de Loarre (Photo : TwEl Tarro de Heno)

1- Un lieu conçu pour la défense et pour accroître le désir de conquête.

Elle a été construite en haut, là où la montagne se terminait et où la plaine commençait, “la Hoya de Huesca”. Cela a été fait afin qu’ils puissent voir ce qu’ils ne pouvaient pas encore conquérir, et pour augmenter leur désir de le prendre, ils ont pu voir les positions musulmanes à Bolea et Ayerbe.

2- C’est le château roman le mieux conservé d’Europe. Il conserve sa structure architecturale originale, qui appartient au style roman du 11e siècle.

3- Le château a été construit par Sancho III el Mayor à des fins militaires, dans le cadre de la ligne défensive protégeant les domaines du royaume de Pampelune, mais il n’a jamais été utilisé au combat, ce qui explique son bon état de conservation.

Loarre à l'intérieur du château Huesca Espagne
Loarre à l’intérieur du château (Photo : Tw. carbonero79)

4- maîtres lombards étaient chargés de la construction du château d’origine. Ils l’ont construit avec des pierres de taille (des pierres comme des briques).

5- Sancho Ramírez lui a donné son élan définitif. Sancho Ramírez, alors vassal de Pampelune, se rendit à Rome et en revint comme vassal direct de Rome, adoptant le rite romain. L’une des premières messes de rite romain aurait lieu dans ce château, la première étant celle du monastère de San Juan de la Peña.

6- En entrant dans le château, nous trouvons trois singes sculptés sur les colonnes, l’un couvrant ses yeux, l’autre sa bouche et le dernier ses oreilles. C’était un symbole qui signifiait que personne ne pouvait dire, commenter ou parler de ce qui se passait à l’intérieur du château.

Capital avec des singes dans le château de Loarre. Huesca
Capital avec des singes dans le château de Loarre (Photo : Huesca la Magia).

7- L’ordre des Augustins a introduit le style roman. Sancho Ramírez, à son retour de Rome, ordonna la construction d’une église, pour laquelle il fallut gagner de l’espace dans la montagne. Il devient alors un espace religieux-militaire, moines et soldats cohabitant dans l’enceinte sans se croiser, bien avant les ordres religieux.

8- Les 82 chapiteaux de l’église qu’il a fait construire ont été réalisés par des maîtres sculpteurs toulousains. Une sirène peut être trouvée parmi les capitales…

9- Un chien sculpté à l’entrée de la crypte symbolisant le gardien du château.

Château de Loarre. Huesca Espagne
Château de Loarre (Photographie de mapaymochila.es)

10- Sancho Ramírez a fait construire une crypte pour abriter les reliques de Saint Démétrius. Selon la tradition, les restes de Saint Démétrius sont miraculeusement parvenus à l’église.

10+1 Aucun château qui se respecte sans un fantôme

Et Loarre ne fait pas exception, et à défaut d’une, elle en a deux: l’abbesse de Loarre et le comte Don Julián.

On dit que le fantôme de l’abbesse de Loarre erre dans les couloirs de Loarre. ” La légende raconte qu’à un certain moment, lors d’un conflit militaire, l’abbesse de Loarre fut prise en charge, tomba prisonnière et fut enfermée dans les cachots du château. Une nuit, le corps disparaît et on dit que depuis lors, la nuit de la Saint Jean, on peut voir le fantôme de l’abbesse errer dans ses couloirs”. ( Huesca La Magia )

Le comte Don Julián a été enterré à l’entrée de l’église, comme un traître, pour avoir ouvert les portes de la Péninsule aux musulmans, et comme il est enterré là, il est piétiné quand il entre.

La meilleure façon de vérifier tout cela est sans doute d’aller voir le château le mieux conservé d’Europe : Loarre.

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

ARTICLES CONNEXES

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x