9.3 C
Zaragoza
3.4 C
Huesca
-0.4 C
Teruel
29 febrero 2024

Découvrir le territoire mudéjar” : 14 itinéraires pour découvrir l’héritage de cinquante villages de la province de Saragosse

L’architecture mudéjare d’Aragon est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco sous différentes formes. Dans la province de Saragosse, il existe encore de nombreux exemples architecturaux et artistiques qui nous permettent de comprendre la véritable dimension et l’importance de l’art mudéjar dans la vallée de l’Èbre et ses affluents. Un héritage qui va au-delà des “briques et des céramiques”, puisqu’il s’agit de “la partie émergée de l’iceberg de toute une culture de fusion”, comme l’affirme la directrice du Territorio Mudéjar, Victoria Trasobares.
Les itinéraires de Territorio Mudéjar, l’association de municipalités promue par la Diputación de Zaragoza pour préserver et diffuser l’art mudéjar de la province, sont l’occasion d’approcher ce riche patrimoine.

Carte des itinéraires de découverte de Territorio Mudéjar, avec leurs cinq thèmes. Source : Territorio Mudéjar.

Ces visites guidées, qui sont organisées pour la troisième année consécutive en collaboration avec l’institution provinciale, sont gratuites sur inscription préalable et les personnes intéressées n’ont qu’à payer le coût du transport depuis Saragosse, le cas échéant.

AVEC DES ACTIVITÉS LE MATIN ET L’APRÈS-MIDI, ELLES PERMETTENT ÉGALEMENT DE DÉCOUVRIR LES PAYSAGES, LES TRADITIONS ET LA GASTRONOMIE DE NOS VILLAGES.

14 itinéraires à travers 48 communes

Si nous regardons les chiffres, dans cette édition 14 itinéraires ont été programmés, deux de plus que l’année dernière, pour atteindre les 48 municipalités qui font partie de ce réseau qui s’est tellement développé ces dernières années. Et il y a 29 dates pour connaître l’art mudéjar aragonais, du 3 décembre 2023 à la fin de l’année 2024.

Lors des deux éditions précédentes, cette initiative a touché 600 citoyens. Comme le souligne le directeur de Territorio Mudéjar, il s’agit de la proposition “la plus médiatique” de cette association de mairies.

Mais au-delà des chiffres qui composent cette variété d’options, les itinéraires triomphent grâce à “cette auréole d’être faits à la main, avec amour et soin”. “Nous les concevons avec beaucoup d’attention, en tenant compte des habitants, des entreprises locales et des visiteurs eux-mêmes”, souligne-t-elle à propos de ces promenades urbaines qui permettent aux participants de découvrir un patrimoine qui, dans certains cas, n’est pas ouvert à la visite le reste de l’année.

Pour Cristina Palacín, adjointe déléguée au tourisme de la Diputación Foral de Zaragoza, elles représentent une “magnifique opportunité” de connaître le patrimoine car il ne s’agit pas de “visites normales”.

Réalisées par des historiens de l’art spécialisés dans l’art mudéjar, elles intègrent souvent la vision des habitants, par exemple pour parler de sujets tels que l’artisanat ou l’urbanisme de la commune, ou pour préparer des dégustations de spécialités qui “plongent leurs racines dans la gastronomie mudéjare”.

Comme le souligne Palacín, il n’y a pas deux itinéraires identiques car il existe “de nombreux types de mudéjars dans la province de Saragosse”. C’est pourquoi ces itinéraires constituent une expérience “unique” et personnalisée, car l’art mudéjar a occupé une longue période et s’est adapté aux matériaux de la région, tels que l’albâtre, la céramique et le bois.

Territorio Mudéjar
Exemple impressionnant de structure mudéjare en bois à Pozuel de Ariza. Source : Territorio Mudéjar : Territorio Mudéjar.

Inscription aux itinéraires du Territorio Mudéjar 2023-2024

Les personnes intéressées peuvent s’informer sur chacune de ces routes sur le site web de Territorio Mudéjar et réserver leur place. Le coût de la visite guidée est gratuit et il est possible de se rendre dans les villages avec son propre moyen de transport ou avec le moyen de transport fourni par l’organisation, dont le prix et la disponibilité peuvent être consultés en appelant 876634125 et en envoyant un courriel à rutas@territoriomudejar.es. Dans les deux cas, il est nécessaire de réserver une place.

Nouveauté cette année, les mêmes itinéraires peuvent être réservés à d’autres dates que celles du calendrier proposé. Pour ceux qui souhaitent visiter ces enclaves à une autre date, Territorio Mudéjar offre la possibilité de personnaliser la visite et d’effectuer l’un des 14 itinéraires “à la carte”, pour une seule personne ou pour des groupes dans certaines conditions convenues avec l’association elle-même.

Et dans le but de mettre en contact les responsables du patrimoine de chaque commune avec les personnes intéressées par la visite, le centre d’information continue d’être actif en appelant le 976 633 296 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

EN RÉSUMÉ, TROIS POSSIBILITÉS POUR LE PUBLIC D’APPROCHER L’ORIGINE ET LE DÉVELOPPEMENT “D’UN ART UNIQUE QUI A DONNÉ À NOTRE TERRITOIRE UNE IDENTITÉ INTERNATIONALE”.

Le mudéjar d’un point de vue “proche du terrain”.

L’objectif est d'”expliquer ce qu’est le mudéjar d’un point de vue très proche du terrain”, en faisant comprendre aux visiteurs la complexité de ce phénomène, dont la chronologie est très large, allant du milieu du XIIIe siècle à presque la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe siècle.

Comme l’illustre Trasobares, cette manifestation artistique s’est surtout développée au Moyen Âge, en l’occurrence en Aragon, mais aussi dans le reste de la péninsule ibérique, dans certaines îles d’outre-mer et même en Amérique latine. “Le mudéjar aborde différentes questions esthétiques, dont le symbolisme ou l’utilisation de certains espaces, des trois cultures, de la fusion culturelle”, explique le réalisateur à propos de cette coexistence entre chrétiens, musulmans et juifs.

D’un point de vue strictement formel, il s’agit d’une architecture chrétienne, commandée par les rois, la noblesse ou l’Église, mais construite par des maîtres musulmans dans la tradition islamique.

Daroca, l’une des villes incluses dans le thème des villages mudéjars. Source : Territorio Mudéjar.

5 thèmes regroupent les 14 itinéraires

Le résultat du travail de cette nouvelle édition est constitué de 14 itinéraires, avec deux jours de départ chacun, à l’exception de la dernière proposition, qui sera réalisée sur 3 jours.

Mestizo et frontière : les villages mudéjars

Sous le titre “Mestizo y fronterizo : pueblos de mudéjares” (Mestizo et frontière : villages mudéjars), une série d’itinéraires est présentée à travers des localités où les cultures chrétienne, juive et musulmane se sont développées “de manière extraordinaire et durable”. À travers l’urbanisme, les maisons et les monuments de ces villages, le voyageur pourra reconnaître le rôle important joué par ces enclaves au cours des XIIe et XIIIe siècles.

 

C’est l’itinéraire 1 qui inaugurera les départs de l’édition 2023-2024. Source : Territorio Mudéjar.

Par exemple, l’itinéraire 1, qui débutera le 3 décembre, passera par Terrer, où l’on montera au clocher de l’église paroissiale, et Villafeliche, avec une promenade sur la place principale et une montée au calvaire, puis une visite des centres de poterie. La journée s’achève par une visite de Daroca dans l’après-midi, avec une promenade depuis la tour de Santo Domingo à travers les quartiers maures et juifs, qui se termine par une dégustation d’almojábanas, un dessert de tradition islamique très présent dans la ville.

Les clés d’un style. Les origines”.

Les clés d’un style. Les origines” est un autre des thèmes qui réunit plusieurs parcours pour comprendre le contexte dans lequel les langues pleinement occidentales ont évolué vers une nouvelle, marquée par la tradition islamique. Le Palais des Luna, lieu de naissance de Benoît XIII, ou l’impressionnant exemple de structure mudéjar en bois de l’ermitage de Nuestra Señora de la Torre, à Pozuelo de Ariza, ne sont que deux exemples des richesses que recèlent ces itinéraires.

Ateca est l’un des endroits parfaits pour apprécier l’un des exemples les plus anciens du mudéjar : sa tour. Source : Territoire mudéjar.

Vue à vol d’oiseau. Les tours.

Les tours mudéjares des villages de Saragosse sont les protagonistes d’une proposition “vue d’oiseau”. Comme le souligne Territorio Mudéjar, elles témoignent de “l’incroyable activité de construction de différents types de tours” à l’époque médiévale en Aragon.

Territorio Mudéjar.
Détail de la tour mudéjare de Villamayor. Source : Territorio Mudéjar :

Une proposition qui, pour le directeur de l’institution, est “très attrayante” pour les visiteurs, car elle leur permet de découvrir ce type de “phare”, qui constitue un point d’attraction au sein des localités.

La construction de l’espace. Lumière et matière”.

Sous le titre “La construction de l’espace. Lumière et matière”, deux autres itinéraires sont possibles à travers les églises-forteresses et les centres urbains, comme ceux de Maluenda, Borja ou Castejón de Valdejasa.

Territorio Mudéjar.
La ville de Borja, dont le centre historique est reconnu comme Bien d’intérêt culturel. Source : Territorio Mudéjar :

Patrimoine mondial mudéjar

L’architecture mudéjare d’Aragon est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1986 avec quatre bâtiments dans la ville de Teruel. En 2001, cette distinction a été étendue à Calatayud, Cervera de la Cañada, Tobed et Saragosse, avec l’incorporation de six édifices dans la province de Saragosse. Ainsi, ce dernier itinéraire, qui propose trois dates de départ, offre des exemples aussi intéressants que l’église de la Vierge de Tobed, l’église de Santa Tecla à Cervera de la Cañada et la Collégiale de Santa María, toutes reconnues comme Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO en 2001.

Territorio Mudéjar.
Le mudéjar de Cervera de la Cañada, un exemple d’architecture mudéjar en Aragon inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Source : Territorio Mudéjar :

Comme le souligne Palacín, Saragosse est “la province aragonaise et la province espagnole qui compte le plus d’architecture mudéjare dans ses municipalités et, pourtant, il s’agit d’un art encore souvent méconnu des citoyens eux-mêmes”. C’est pourquoi ces visites sont l’occasion de comprendre ce “magnifique héritage”, tout en profitant d’un tourisme durable qui s’inscrit parfaitement dans la philosophie du Conseil provincial : “parcourir des lieux où l’on peut créer de la richesse, mais sans qu’il s’agisse d’un tourisme invasif qui porte atteinte à l’environnement”.

Dates et itinéraires du Territorio Mudéjar 2023-2024

3 décembre 2023 et 18 mai. Mestizo y fronterizo : pueblos de mudéjares” : Terrer, Villafeliche et Daroca.
9 décembre 2023 et 8 juin. Les clés d’un style : les origines” : Zuera, Alagón, Magallón et Tauste.
16 décembre 2023, 21 avril et 14 décembre 2024. Itinéraire 14 : “Mudejar. Patrimoine mondial” : Tobed, Cervera de la Cañada et Calatayud.
10 février et 1er décembre 2024. Itinéraire 5 ” Les clés d’un style : les origines ” : Illueca, Villarroya de la Sierra et Torralba de Ribota.
18 février et 12 mai. Itinéraire 3 “Mestizo et frontière : les villages mudéjars” : Saviñán, Mesones de Isuela et La Almunia de Doña Godina.
24 février et 5 octobre. Vue à vol d’oiseau : les tours” : Aniñon, Belmonte de Gracián et Ricla.
25 février et 16 juin. “Mestizo et frontière : villages mudéjars” : Fuentes de Ebro, Velilla de Ebro et Quinto.
3 mars et 20 octobre. À vol d’oiseau : les tours” : Romanos, Mainar, Villarreal de Huerva, Herrera de los Navarros et Villar de los Navarros.
9 mars et 26 octobre. Vue à vol d’oiseau : les tours” : Utebo, Villamayor de Gállego et Muel.
17 mars et 10 novembre. Itinéraire 12 “La construction de l’espace : lumière et matière” : Maluenda, Morata de Jiloca et Acered.
23 mars et 16 novembre 2024. La construction de l’espace : lumière et matière” : Borja, Castejón de Valdejasa et San Mateo de Gállego.
7 avril et 14 septembre. Itinéraire 7 “Les clés d’un style : les origines” : Pozuel de Ariza, Ariza et Ateca.
13 avril et 3 novembre. Les clés d’un style : les origines ” : Alpartir, Cosuenda, Cariñena et Longares.
4 mai et 22 septembre. Itinéraire 2 : “Mestizo et frontière : villages mudéjars” : Fréscano, Torrellas et Tarazona.

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

ARTICLES CONNEXES

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x