14.5 C
Zaragoza
12.3 C
Huesca
9.3 C
Teruel
10 noviembre 2022

Aragon présente Nouveau programme pour stimuler la formation et l’embauche de jeunes dans le domaine numérique

Le ministère de l'économie, de la planification et de l'emploi, par l'intermédiaire de l'INAEM, lance Pro-Digital. Il s'agit d'un nouveau programme complet de formation et d'emploi visant à qualifier les jeunes diplômés ou licenciés dans les compétences numériques, les nouvelles technologies, la robotique et l'industrie 4.0, et leur emploi ultérieur ou leur accès à l'auto-emploi.

Le Journal Officiel d’Aragon (BOA) a publié aujourd’hui les bases réglementaires pour l’octroi des subventions incluses dans ce nouveau programme, qui est doté de cinq millions d’euros et qui fait partie de l’actuel Plan aragonais pour l’amélioration de l’employabilité des jeunes (PAMEJ).

Les subventions prévues dans ce programme financeront à la fois le coût de la formation – à la charge des entreprises elles-mêmes ou des centres de formation – et les tâches de prospection d’éventuelles entités d’embauche, ainsi que l’embauche de qualité de jeunes travailleurs à temps plein pour une période d’au moins deux ans dans un emploi en rapport avec la formation reçue, ou la création de leur propre emploi sous la forme d’un travail indépendant.

L’objectif de Pro-Digital est de promouvoir la formation des jeunes dans le domaine du numérique, d’encourager la prospection des entreprises pour embaucher ces personnes formées et de promouvoir leur emploi en les embauchant comme salariés, l’entrepreneuriat ou leur accès à des coopératives de travail ou des sociétés de travail associé.

Le nouveau programme bénéficiera à tous les Aragonais de moins de 35 ans qui y participeront, ainsi qu’aux entreprises et entités qui fournissent les spécialités de formation et effectuent la prospection d’entreprises, et aux entreprises, travailleurs indépendants et entités sans but lucratif qui embauchent les jeunes participant au programme.

Pour être éligibles, les contrats doivent être à temps plein, à durée indéterminée ou d’une durée minimale de deux ans, représenter une augmentation nette de l’effectif de l’entreprise et viser des emplois dans lesquels la formation reçue dans le cadre du programme est appliquée. Pour s’assurer qu’il s’agit de contrats de qualité, outre l’établissement de conditions sur leur durée, une rémunération minimale est fixée en fonction du type de qualification du contrat et le montant de l’aide sera augmenté s’il s’agit de contrats permanents dès le départ.

Montants
Selon les bases, pour les contrats à durée indéterminée, l’aide sera équivalente à 40% des coûts de cotisation pendant 24 mois, allant de 10.558 à 7.560 euros par travailleur. Pour les autres types de contrats, le montant de la subvention sera équivalent à 20% des coûts de la contribution pour les deux premières années, soit de 7.038,72 euros à 5.040 euros. En cas d’option pour le travail indépendant, chaque participant recevra une subvention de 6 799,68 euros, équivalente à 30 % du coût de la cotisation à la sécurité sociale pendant 24 mois, qu’il s’installe comme travailleur indépendant ou qu’il opte pour le statut de travailleur associé dans une coopérative de travail ou une société de travailleurs.

Tant dans les subventions pour l’embauche de salariés que pour le travail indépendant, les montants seront augmentés de 5 % si les salariés sont des femmes ou si les centres de travail sont situés dans des villes de moins de 5 000 habitants, et de 25 % si des femmes victimes de violence de genre sont embauchées.

Exigences
Les participants au programme, en plus d’être âgés de 35 ans ou moins au moment d’entamer le processus de formation, doivent être inscrits comme chômeurs ou en voie d’amélioration de leur emploi auprès de l’INAEM, être inscrits dans une commune de la Communauté autonome, et être titulaires de l’une des qualifications ou accréditations professionnelles suivantes : diplôme ou titre universitaire, qualification technique dans un cycle de formation de niveau intermédiaire ou supérieur, certificat de professionnalisme de niveau 2 ou 3, ou autres qualifications officiellement reconnues comme équivalentes.

La formation reçue par les participants doit être incluse dans le Catalogue des spécialités de formation, sera théorique-pratique et sera dispensée en mode présentiel, avec un maximum de 25 étudiants par action de formation. Sa durée peut être comprise entre 100 et 360 heures, sauf dans le cas d’une formation pour l’obtention d’un titre ou d’une qualification professionnelle nécessaire à l’exercice d’une activité professionnelle spécifique, qui doit respecter la durée fixée dans le catalogue officiel.

ARTICLES CONNEXES

Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

VOUS POURRIEZ ÊTRE INTÉRESSÉ PAR

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x